Ibrahim, rescapé de Boko Haram. Ve 7/11 20h

Nous aurons l’honneur d’accueillir Ibrahim du Nigéria, orateur du WE Annuel de l’ONG Portes Ouvertes. Celui-ci nous informera de la situation des chrétiens du Nigéria, qui sont à la merci du groupe Boko Haram. Vendredi 7/11 à 20h à l’Église.

Ibrahim est né en 1982 dans l’État d’Adamawa. Il est issu d’une famille polygame qui comprend 28 enfants. Marié et père de deux filles, Ibrahim est engagé dans l’église comme pasteur assistant et administrateur.
C’est à partir de 2009 que le groupe islamique Boko Haram a terrorisé la région. Ibrahim ne peut oublier ce qu’il a vécu le 23 juin 2014 : « Ce matin-là vers 4h nous avons entendu des tirs et des chants annonçant : aujourd’hui c’est la fin des infidèles. Impossible de fuir. Les combattants de Boko Haram étaient partout. J’ai prié Dieu et instantanément j’ai entendu une voix disant ‘Rien ne t’arrivera.’ J’ai grimpé dans le manguier à côté de ma maison, alors que les assaillants tuaient la population et détruisaient systématiquement la ville pour la rendre inhabitable. L’attaque a duré 19 heures. J’ai perdu mon frère, mon oncle et mon beau-frère. Quelques jours auparavant ma femme enceinte et ma fille étaient parties dans un lieu plus sûr. Après la naissance de notre seconde fille, nous avons vécu une année dans un camp de déplacés.
Trois ans après ce jour terrible, plusieurs d’entre nous avons regagné notre région. Aujourd’hui, nous cherchons une nouvelle direction et un nouvel espoir avec Dieu. »

 

2017-10-16T17:29:34+00:00

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.